/ décembre 1, 2016/ Divers/ 0 comments

 

 

Comme chaque année, nous avons organisé une journée de chasse uniquement entre jeunes chasseurs chez un propriétaire sur la commune de Pierrefitte sur Sauldre.

Cette année, la date a été fixée au Samedi 26 Novembre 2016.

La journée s’est déroulé en deux temps: le matin chasse aux Grands Gibiers et après midi aux Petits Gibiers.

J’ai choisi de vous raconter cette journée de chasse par le récit d’un jeune chasseur présent parmi nous.

« Ce samedi 26 novembre est un jour un peu spécial pour moi. C’est ma toute première chasse aux grands gibiers en Sologne grâce à ma récente adhésion à l’AJC 41.

Je me présente à 8h30, sur la place de l’église de Pierrefitte sur Sauldre. Après avoir fait la connaissance des autres membres de l’association, nous nous rendons au rendez vous de chasse chez le propriétaire.

Comme le veut la tradition, une journée de chasse démarre toujours par l’enregistrement des permis et assurance de chasse, mais surtout par un café et quelques viennoiseries!

Ensuite, Victor, le président de l’association nous explique le déroulement de la journée,avec bien évidemment un rappel sur les règles de sécurité !!!

Nous partons nous placer, chacun à son poste. Le début de traque est annoncé, les armes sont chargées. Rapidement, nous entendons des détonations sur la première ligne de postés ! Trois coups de trompe… Le sanglier a été loupé !

Peu de temps après je vois à travers les arbres, un beau sanglier se dirigeait vers mon poste.

Ne pas bouger, patience…

Sa y’est… Il sort du bois! Je me lève de mon siège! Erreur, il m’a vu! Il change de trajectoire et se dirige vers mon voisin. Je ne peux pas le tirer par sécurité. Il reprend la direction vers le bois voisin, je tire au moment où il s’apprêtait à rentrer dans le bois. Il bascule puis se relève. Je tire une deuxième balle. La traque se poursuit et j’entends encore des craquements de branches. Mon sanglier se dérobe encore. Le doute s’installe…

Quelques minutes après, les chiens suivent la voie du sanglier. Je les entends, ils sont au ferme. Je préviens un traqueur, il faut faire vite le sanglier blessé peut se défendre contre les chiens. Encore un coup de feu. C’est le traqueur qui a rejoint les chiens et mis fin à la « cavale » d’un sanglier de 70 kilos.

20161126_102944

Après cette battue chargée d’émotions, nous retournons au rendez vous de chasse en bonne compagnie.

La matinée s ‘est clôturé avec une dernière traque. Cette fois-ci, sans succès !

20161126_121326

Nous avons partagé un repas tous ensemble.

20161126_132237

L’après-midi fut consacré aux petits gibiers et une bécasse sera prélevée par un jeune chasseur!

20161126_145456

Je tiens à remercier le propriétaire ainsi que l’AJC 41 pour m’avoir permis de prélever mon premier sanglier adulte  »

20161126_121409

Merci à Alexandre pour ce beau récit !

Bastien

Share this Post

Leave a Comment